Le 7 décembre 2020 – Montmartre le soir

Montmartre ravi toujours autant ceux qui l’arpente et figure incontestablement parmi les incontournables de Paris.

Nous étions 33 personnes parées pour une promenade à Montmartre le soir.

Les dernières vignes de Montmartre, rue de l’Abreuvoir, protégées par des grilles ! 

Puis nous sommes passés devant le buste de Dalida pour toucher sa poitrine, il paraît que ça porte bonheur !

Le Lapin Agile, rue des Saules, autrefois fréquenté par Picasso, Apollinaire.

Le passe muraille, immortalisé par Jean Marais, en 1989, dans le mur devant la maison de Marcel Aymé.

Le restaurant le Moulin de la Galette, rue Lepic, au rez-de-chaussée du moulin Radet. Son nom, la galette, provient d’un petit pain de seigle.

L’épicerie Maison Collignon : elle a adopté son nom de cinéma à la suite du film, « le fabuleux destin d’Amélie Poulain ». On y vend toujours fruits, légumes et autres denrées alimentaires, ainsi que quelques souvenirs d’Amélie, cartes postales et affiches.

        Le Moulin Rouge, temple du French Cancan.

La basilique du Sacré-Cœur est un chef-d’œuvre de grâce et de grandeur. Cet édifice entièrement blanc de style romano-byzantin, construit à la fin du 19e siècle, est dédié au cœur du Christ. Un haut lieu de culte de la capitale qui abrite la plus grande mosaïque de France, mesurant pas moins de 480 m2 !

        Et bien sûr un bon repas pour reprendre des forces.